Carême 2017 – Méditation – La Transfiguration

Carême 2017 – Méditation 

La Transfiguration

Lors de la Tranfiguration, au Mont Thabor, les disciples, Pierre, Jacques et Jean ont fait avec Jésus une expérience spirituelle. Celle qu’il nous faut vivre des moments de ressourcement, des moments de joie, dans la rencontre avec Dieu et avec les hommes. Oui c’est dans la prière que nous montons avec Jésus au Thabor. C’est dans la prière, encore, que nous retrouvons la joie nécessaire, la force intérieure, pour vivre notre quotidien.

Le Frère Stanislas, dominicain de Brazzaville au Congo, nous livre sa méditation qui peut nous aider en ce temps du Carême.

Bonne lecture, bon Carême,

Charles SIGHIERI

Parole de Dieu :

« Seigneur, il est heureux que nous soyons ici. »
(Évangile selon saint Matthieu chapitre 17, verset 4)

(Dans la tradition chrétienne (depuis le IV° siècle), le mont Tabor est lié à l’événement de la Transfiguration.)

Évangile selon st Matthieu, ch. 17, v. 4-9

Pierre alors prit la parole et dit à Jésus : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici ! Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il parlait encore, lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit de son ombre, et voici que, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! » Quand ils entendirent cela, les disciples tombèrent face contre terre et furent saisis d’une grande crainte. Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : « Relevez-vous et soyez sans crainte ! » Levant les yeux, ils ne virent plus personne, sinon lui, Jésus, seul. En descendant de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : « Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. »

pastedGraphic.pngLa Méditation :

Mon frère, ma sœur, bien-aimés de Dieu, nous sommes invités à la joie. Nous les envions, ces trois témoins de la transfiguration ! Prenons le risque de dire avec eux : « Seigneur, dressons ici trois tentes. » Comme Pierre, nous souhaitons que s’éternise ce moment merveilleux. Quitter Jésus transfiguré, descendre de la montagne devient lourd. Ils ne veulent pas sortir de cet événement qui vient de leur donner des « vitamines de joie ».

De pareils moments sont multiples dans notre vie où quitter un être cher, un groupe d’amis ou un pays qui nous a marqués devient difficile ; quelquefois même, les larmes sont au rendez-vous. Mais, enfin, nous finissons par partir. Partir pour transmettre l’expérience vécue, partager la joie d’une rencontre amoureuse avec Dieu à ses frères et sœurs, ses enfants, son épouse, son époux.

C’est ce qui arrive à ces trois disciples qui n’ont pas vocation à s’installer définitivement sur la montagne. Ils redescendent avec le Transfiguré dans leur cœur, pour reprendre leur vie ordinaire : une vie de joies et de souffrances vécue dans la foi et l’espérance. Jésus lui-même a quitté la montagne. Il avait rendez-vous avec les hommes et les femmes, perdus, sans repères. Dans l’ordinaire de leur vie, Il vient à leur rencontre et donne à eux aussi des vitamines de joie. Sauras-tu, toi aussi, prendre rendez-vous avec Dieu et avec l’homme ? Alors, sors ton agenda !

pastedGraphic.pngpastedGraphic.png

 

Frère Stanislas Nzitoukoulou

Le frère Stanislas est congolais (Brazzaville). Il est entré chez les dominicains en 2005 et vit au couvent de Yaoundé. Il est membre de aumônerie des cadres, des décideurs et leaders d’opinion.

(Extrait du site internet  : Carême dans la ville – lien pour accéder à la page : http://careme.retraitedanslaville.org/?utm_source=EMV&utm_medium=Mail&utm_campaign=CDLV )

 

Pour télécharger le PDF : Carême 2017 – Méditation La Transfiguration

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com